rêve éveillé libre île-de-france

Agenda de la rentrée 2017


SALONS BIEN-ÊTRE 2017-18

 

 - SERVON : les 23 et 24 Septembre 2017

  Salle Roger Coudert - 15 rue de la Poste

  Conférence sur le Rêve Eveillé Libre, dimanche 24 à 10H30

 

- SAINT GERMAIN LES CORBEIL : les 7 et 8 Octobre 2017
 
Salle des Fêtes - 76 rue Guillaume Apollinaire

  Conférence sur le Rêve Eveillé Libre

 

- MONTGERON : les 14 et 15 Octobre 2017
  Salle le Nouzet - 115 route de Corbeil (parking/entrée rue des Rouvres)

 

- QUINCY SOUS SENART : les 17, 18 et 19 Novembre 2017
  Salle polyvalente Georges Pompidou, 5 rue de Combs-la-Ville

 

- BRUNOY : les 10 et 11 Février 2018
  Salle de fêtes de la Mairie

 

Alternatiba 2017 - Sénart


Avec l'Association Transm'Être, je serai présente au Village "Santé" pour vous présenter les différentes pratiques proposées par les praticiens de notre réseau.


Interview pour le magazine Biotempo de Belgique


BIOTEMPO N°6, Rentrée, pages 28-29, Ariane Jauniaux
Retrouvez Biotempo sur Facebook : https://www.facebook.com/BIOTEMPO-526774210804448/?fref=ts

Rencontres du Rêve Éveillé Libre 2016


Journée rencontres et découverte du Rêve Éveillé Libre
et des professionnels du REL autour de chez vous.

 

Inscriptions/renseignements :

Télécharger
Bulletin inscription RREL16.pdf
Document Adobe Acrobat 906.1 KB

Formation au Rêve Éveillé libre


Formation en rêve éveillé libre - île-de-france

 

 

 

 

Formation au Rêve Éveillé libre, méthode Georges Romey à Paris (Forum 104) et à Montpellier.

Devenez Praticien en Rêve Éveillé libre : cursus en 2 ans.
Pour plus de renseignement : www.reve-eveille-libre.org

Rêve Éveillé Libre en France


Depuis 20 ans Georges Romey a formé des praticiens de Rêve Éveillé Libre, depuis 2008, l'École du Rêve Éveillé Libre forme à la pratique du REL. Aujourd'hui 250 praticiens en REL existent en France. Découvrez l'annuaire des praticiens : http://www.reve-eveille-libre.org/les-analystes/lannuaire/

Conférences sur le Rêve Éveillé Libre


Participation de Gérard Taquoi au Forum du GRETT 2016
La Conscience dans tous ses états, entre sciences, thérapies et chemins d’éveil. Les 1er, 2 et 3 Avril 2016 à Paris.
Programme : Forum GRETT 2016

2ème Salon Bien-Être de Montgeron - 10 et 11 Octobre 2015


Avec l'Association Transm'Etre - réseau Praticiens Bien-Être Idf sud-est

Conférence sur le Rêve Eveillé Libre

Conférence "Les approches complémentaires dans la gestion de la douleur"

 

Bernadette Fugier - Conférence Salon Montgeron 2015

Salon Vivre & Santé au Naturel de Varennes-Jarcy - 26 & 27 Septembre 2015


Rencontres du Rêve Eveillé Libre


Dimanche 27 septembre 2015 au Fiap Jean Monnet à Paris

Conférence "LA DÉPRESSION, LA MALADIE DE L'HOMME MODERNE" par Audrey de la Grange, Docteur en psychanalyse et Psycho-analyste en REL.

Qui ne connaît pas, autour de lui, quelqu’un qui ait vécu un épisode dépressif ou n’a pas, soi-même, vécu une dépression ? Humains trop humains… Modernes, trop modernes… La dépression n'est pas UNE maladie, c’est LA maladie humaine de la modernité. Dans une société qui en demande toujours plus aux individus, il ne reste pas beaucoup d’échappatoire : être performant ou être déprimé, l’alternative est simple, finalement.
C’est ainsi que l’on reçoit, dans nos cabinets de psy, des hommes, des femmes, parfois très jeunes, parfois plutôt âgés, des personnes pas destinés, a priori, à venir consulter, mais pour lesquels la carapace leur fait ce cadeau infini de craquer.
Cadeau infini pour qui veut bien essayer de comprendre. De comprendre comment et pourquoi il s’est construit cette carapace. Pour se protéger de quoi ? Pour cacher quelle blessure ? Par quel mécanisme de défense, voire de survie ?... La dépression est un signe. C’est le signe que cela ne peut plus durer et qu’il est temps de revoir la copie de son existence.
Après une présentation théorique de ce qu’est la dépression (définition et symptômes), nous montrerons comment le Rêve Eveillé Libre agit sur la dépression de manière spectaculaire. En effet, nous savons maintenant que le cerveau est souple et malléable tout au long de la vie : c’est la plasticité neuronale. Or le Rêve Eveillé Libre a cette particularité, à la différence d’autres approches thérapeutiques, d’agir à la fois au niveau neurologique (le fait même de rêver impacte sur les connexions neuronales) et au niveau psychique (l’analyse symbolique du Rêve permet au sujet de comprendre son histoire).
Nous illustrerons notre propos de cas de patients afin de montrer, au travers de passages de Rêves Eveillés Libres, comment l’inconscient s’appuie sur l’imaginaire pour laisser remonter à la conscience les nœuds, les failles, les dynamiques de défense. Peu à peu, de rêves en rêves, on observe alors le sujet sortir de son cocon dépressif, ouvrir les yeux sur le monde qui l’entoure, reprendre contact avec la vie.

Conférence "LA DÉPRESSION, CHEZ LES ADOS" par Robert BRES, Médecin Psychiatre Chef de service des grands adolescents a l'hôpital de la Colombière de Montpellier

De prime abord déprimés - Déprime à bord, dépressifs

 

De prime abord, ils sont quasiment tous déprimés. Tous affectés par la convocation culturelle de la fin de l'adolescence. Ils ont à s'inscrire dans ce qui va faire histoire pour eux, et pour cela s'écarter de l'histoire parentale dans laquelle ils étaient inscrits, et qui, finalement, leur convenait relativement bien. Ils ont à lâcher la proie pour l'ombre, sachant ce qu'ils sont en train de quitter sans avoir encore la moindre idée de ce à quoi ils vont accéder. Si on admet que la crise est une métaphore de l'adolescence, la dépression, second temps de la crise après la rupture et avant la création, est inhérente au processus adolescent.

 

Regret du passé, angoisse de l'avenir, sentiment d'incapacité, parfois d'inutilité, idées de mort aussi, l'adolescent se trouve « trop petit dans un monde trop grand où les gens se pressent et gueulent en laissant passer les ans », m'avait dit l'un d'entre eux.

 

Lia, 15 ans, déprime, car elle ne prime plus, elle non plus! Seconde d'une fratrie de trois, toutes des filles, elle était au centre de l'attention familiale, jolie « comme un cœur », un charme fou, des postures de star, toujours agréable dans ses propos et ses attentions. Elle avait tout pour plaire et plaisait d'ailleurs à tous. Son projet pour l'avenir était de devenir princesse, celle « qui ne fait rien et qui plait à tout le monde; il lui suffit de paraître pour que les gens grouillent autour d'elle ». En riant, sa sœur aînée lui avait dit qu'elle était depuis toujours la princesse de la maison.

Sauf que Lia grandit et se trouve condamnée à construire une vie hors de son royaume. Elle devient une princesse en exil, en sorte. « Je perds pied, je me noie, même mon copain m'a quittée pour rejoindre son ex! J'ai une rivale! ». Pour la première fois de sa vie, elle est en concurrence, doit se mesurer à une autre, calculer, louvoyer, fomenter des stratagèmes, espérer, attendre, savoir ce qu'elle veut en définitive, bref désirer. Et elle ne sait pas faire tout ça! Alors, elle a voulu mourir et en attendant, elle sort souvent, s'alcoolise jusqu'au coma parfois, se goinfre de produits divers pour ne plus penser à rien. Elle ne s'est cependant jamais mutilée: on ne détériore pas le corps d'une princesse!

Le risque majeur de la déprime n'est pas de se détruire par le suicide, mais d’être dans l'incapacité à se construire dans une histoire.

 

***

 

Quand il y a déprime à bord, l'adolescent est dépressif. Le tableau clinique classique de la dépression est brouillé par la lutte de l'adolescent contre sa dépression. Il se débat, s'agite, tente de fuir l'aspiration morbide. Il est comme ce nageur en train de se noyer qui se débat de manière désordonnée, allant parfois jusqu'à molester le brave sauveteur venu à son secours. Il faut entendre derrière ces gesticulations, la dimension dépressive et ce n'est pas toujours simple. Il ne faut surtout pas, en ce cas, contenir de force l'adolescent, ce serait comme si on empêchait le nageur de se débattre sans avoir l'idée de le sortir de l'eau.

Le risque majeur de la dépression est le suicide.

 

Line Serta, 16 ans, se sent abandonnée de tous. Elle est condamnée à vivre seule. Ses parents se sont séparés. Du coup, ils se sont tous deux séparés d'elle. La mère a quitté la région, le père vit chez sa maîtresse à l'autre bout de la ville. Lina reste seule dans ce qui fut la maison familiale. « Ils m'ont laissée pour morte » m'a-t-elle dit un jour. Elle était venue en consultation sous l'insistance du médecin scolaire pour « tristesse constante, réduction d’intérêt et de plaisir, manque de concentration, fatigue et fatigabilité ». Il aurait pu ajouter, troubles du sommeil, cognitions dépressives et idées de culpabilités et on aurait eu alors le tableau dépressif complet. « Laissée pour morte », et envoyée se faire voir ailleurs!, la voici, pelotonnée sur sa dépression.

Et très vite, les parents se sont mobilisés.

Le père l'accompagne à chaque séance. D'un air douloureux, il l'enlace puis s'en défait péniblement pour qu'elle gagne mon bureau, puis attend, penaud, dans le couloir et son visage s'éclaire quand elle réapparaît. C'est lui qui demande quand aura lieu la prochaine séance.

La mère est venue, une fois, exiger l'arrêt immédiat du traitement antidépresseur prescrit:

-       Vous ne savez pas, docteur, que ces médicaments poussent au suicide?

-        Euh! Je pense qu'un état dépressif le fait aussi!

-        Alors, occupez-vous de cet état, mais pas avec ça!

-        Je ferais pour le mieux, madame!

Line a accepté de poursuivre ce traitement, a pu aller mieux, moins triste, moins préoccupée, plus attentive en cours, plus déliée avec ses amis etc., mais, chut!, il ne faut pas le lui dire, car elle tient à sa dépression qui, paradoxalement lui a donné vie au regard de ses parents.

-        Alors, Line, comment vas tu mal aujourd'hui?

-        Plus qu'hier et bien moins que demain!

-        Bien! Au moins, tu penses à demain!

Renseignements/Inscription

Télécharger
Bulletin d'inscription.pdf
Document Adobe Acrobat 3.0 MB

Contact/Organisation

Frédéric Génin, Chargé de Communication pour l'ADREL
Tel.: 06 22 43 76 86

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

Forum des Associations de Montgeron - Samedi 5 Septembre 2015


Formation au REL en 2 ans - Sept.2015


Vous souhaitez vous reorienter vers un accompagnement de l'Humain ?
Vous souhaitez diversifier votre pratique thérapeutique...

Formez-vous au Rêve Eveillé Libre !

Informations / Renseignements

Florence Taquoi, Directrice de l'EREL
Tel.: 06 60 77 38 06

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

Article dans Inexploré n°26


Le Rêve Eveillé Libre est à l'honneur dans le magazine de l'INREES.
Pour plus d'information, pour une séance découverte ou une conférence, n'hésitez pas à me contacter !

Télécharger
Article INREES - Inexploré n°26 (Printemps 2015)
Inexplore26-Cure de Reve Eveille Libre.p
Document Adobe Acrobat 4.1 MB

Article sur le Guide des Médecines Douces


Afin de mieux faire connaître cette pratique, j'ai contacté le Guide des Médecines Douces et leur ai proposé de tester pour vous cette approche.

Ci-joint le lien du compte rendu :

http://guide-medecines-douces.fr/actualites/on-a-teste-pour-vous/on-a-teste-pour-vous-le-reve-eveille-libre


psy boussy-saint-antoine, psychothérapie, psychanalyse, rêve éveillé libre france, île-de-france, psy ado, deuil, dépression, divorce, jung, marie-françoise neveu, georges romey, développement personnel